Localisation

Situation géographique du projet

Le projet se situe environ 5,5 km au Nord-Ouest de la ville de Tarare, dans les monts du Tararais inclus dans les monts du Beaujolais. Le projet s’inscrit sur la ligne de relief majeure des monts du Beaujolais qui s’étendent dans un axe Nord / Sud, séparant le Roannais à l’Ouest et le Beaujolais des Pierres Dorées et viticole à l’Est. L’aire d’étude s’étend dans le département du Rhône à l’Est et celui de la Loire à l’Ouest (région Rhône-Alpes).

Le site s’inscrit dans le paysage de moyenne montagne, rural et forestier. Les monts sont découpés par de nombreuses vallées. Il en découle une succession de crêtes et de vallons, isolés les uns des autres par les reliefs marqués (dénivelés de l’ordre de 300 m). Les vues d’ensemble sur le paysage s’organisent depuis les hauts de versants des vallées, les cols et les crêtes. Des vues panoramiques pouvant être très lointaines (> 10 km) s’offrent alors à l’observateur. L’arrière-plan de ces vues est composé des monts du Beaujolais qui constituent une limite physique et visuelle entre les départements de la Loire à l’Ouest (unités paysagères des collines roannaises, du plateau de Neulise, du bassin d’Amplepuis) et du Rhône à l’Est (unités paysagères du beaujolais des pierres dorées, des monts du Tararais). Dans les vallées, les vues sont courtes et cadrées par le relief (notion de couloir).

Carte Beaujolais vert

Le projet est localisé dans un massif forestier, près du col du Pilon, sur la ligne de crête délimitant le bassin d’Amplepuis à l’Est et la vallée du Soanan à l’Ouest (bourg de Valsonne).

De nombreux petits vallons incisent le relief, donnant lieu à des lignes de crête perpendiculaires à la ligne de relief principale. Hameaux et habitations isolées investissent ces vallons. Le site s’étend sur la ligne de relief principale (entre Montaplant et les Besaces) et une ligne perpendiculaire (le Grand Fay). Sur le site, les boisements sont omniprésents (plantations de résineux, exploitation forestière), donnant lieu à des vues cadrées dans l’axe des nombreux chemins utilisés pour l’exploitation forestière et la randonnée. Une ligne à haute tension traverse le site d’Est en Ouest.